© 2010 admin. All rights reserved.

Chanter du trad (au 21ème siècle)

Désuets ? Archaïques ? Déconnectés ?
Comment les textes de sociétés révolues (les sociétés traditionnelles rurales) peuvent-ils entrer en résonance avec nos imaginaires contemporains ? Quels en sont les enjeux poétiques et politiques ?
S’ils constituent des témoignages précieux d’un passé révolu, réactualisés dans le présent de leur énonciation, sont-ils condamnés à ne rester que des curiosités reflétant les valeurs d’une certaine caste ou d’une certaine époque ?
Car dans ces textes, les thèmes traités ne sont pas les moindres ; peines d’amour, infanticide, perte du pucelage, viol, guerre, rapports de classes et de sexes, et tout cela chanté sous le règne de l’équivoque, de la métaphore, du non-dit et souvent, de l’humour. Que nous disent ces chants en feignant l’innocence ?
Témoignages croisés de chanteurs qui revendiquent ces répertoires tout en se jouant d’eux et s’y frayent des itinéraires singuliers.

  • La nudité de la monodie– Témoignage de Charles Quimbert
  • Un réservoir d’images et d’émotions– Evelyne Girardon
  • La transposition du réel– Témoignage de Peire Boissière
  • Le chant traditionnel, par Catherine Perrier
  • Ecouter-Chanter, stage avec Catherine Perrier, Témoignage de Péroline Barbet

(cliquer sur l’image pour ouvrir le PDF)
Lettre d’information du CMTRA, n°62