rogodon © 2010 admin. All rights reserved.

Le rigodon cherche sa danse …

Si dans le grand public, le violon est connu comme le symbole de virtuosité de la musique savante, on sait moins qu’il fut aussi dans certains coins de notre région, l’instrument populaire par excellence et qu’il fait danser! Ce n’est donc pas un monopole tsigane … Le rigodon du Dauphiné incarne parfaitement la toute-puissance à danser du violon et cette recherche du lien puissant qui lie le musicien au danseur. Cette musique à danser au nom bien balancé reste assez méconnue sur les plateaux de nos bals et dans les cordes des musiciens du cru ; elle offre pourtant quelques précieux répertoires, une danse singulière et une belle liberté dans ses possibles réappropriations.
Âpre et rocailleuse, rythmique et énergique, simple dans sa structure mais ciselée dans ses effets, elle aurait pu tomber dans l’oubli si quelques acharnés ne s’étaient lancés dans la poursuite de cette longue histoire musicale. Une série de productions discographiques de bonne tenue en est une des heureuses conséquences. En chant de gueule, à plusieurs violons ou en alliance contre-nature avec la danse contemporaine, le rigodon cherche sa danse, se déploie à partir du peu d’éléments qui nous restent et se cherche de nouveaux terrains de jeu.

- Quelques éléments sur les pratiques dansées de rigodon par Véronique Elouard
- Entretien avec Michel Favre, musicien

Cliquer sur la photo pour ouvrir le document PDF
Lettre d’information CMTRA, n°63

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Required fields are marked:*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>